Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 09:28
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross
le 6/02 le Mans:Eric Ressencourt et Guillaume Dupin aux France de cross

Eric Ressencourt nous raconte le week-end du France de cross

Ci-joint un petit récap du week-end.

Faire l'aller retour au Mans dans le week-end ne laisse pas beaucoup de place pour faire du tourisme, mais on a quand même profité de l'occasion pour faire une halte du côté de Chévigny, afin de saluer Martine et Jean-Jacques et accessoirement se remplir le ventre d'un bon gâteau à l'occasion de l'anniversaire de la maîtresse de maison (t'inquiète Martine, je ne dis pas ton âge !).

Photo 001

Après cette pause, direction la campagne mancelle pour dormir chez le cousin d'un copain avec au menu un repas des familles: Rillettes (du Mans évidemment ) et potée !

Après une nuit réparatrice, nous quittons notre hôte et prenons la direction de l'hippodrome, via un détour dans une boucherie pour acheter des ...rillettes. Le temps est froid mais beau.

Nous récupérons les dossards, et partons sur le circuit. Il y a une course en cours et on se demande comment les coureurs font pour finir aussi sales, l'endroit où nous nous trouvons étant plutôt sec.

Photo 002 et 004

Je pars m'échauffer. Je rencontre un coureur de Melun avec qui j'avais fais les 50 derniers km du GRP en 2011. On refait le monde puis on prépare nos pointes (15 ou 18mm de rigueur).

Photo 012 et 014

Et c'est parti pour 10km. Au bout de 800m, ça y est, j'ai compris comment ils ont fait. Une moitié du parcours se fait dans 20cm de boue où je ne suis pas du tout à l'aise. Sur l'autre c'est plus roulant.

Photo 020 et 025

Je termine 242ème sur 351 en 40'07 avec quelques regrets car je me sens plutôt frais à l'arrivée (contrairement aux inter où j'avais fini dans le rouge). A me dépêtrer dans la boue j'en ai oublié de courir. Ceci étant, aujourd'hui lundi j'ai quand même de sacrée courbatures.

Photo 030

En arrivant on rêve d'une bonne douche mais ... y en a pas !!

Au tour de Guillaume maintenant. A l'échauffement les sensations sont là.

Photo 061

Le départ est mouvementé car sur la ligne les coureurs sont on ne peut plus impatient d'en découdre et ils ont 429.

Photo 066

Le terrain est encore pire que le matin puisque la course Elite est la dernière de la journée. Guillaume va s'user dans les passages de boues et n'arrivera pas à dérouler sur les parties "sèches". Il termine déçu à la 396ème en 47'41" (11645 m)

Photo 071 et 079 et 086

En résumé on y va:

  • Pour le gâteau au chocolat de Martine
  • Les rillettes
  • La boue
  • Les luttes des champions pour les podiums

Et on reste chez nous pour prendre une douche!

 Merci ERIC pour ce magnfique récit

Bravo à tous les deux d'avoir pu obtenir ce billet qui ouvre la porte d'une superbe compétition si difficile ou ne participent que les meilleurs athlètes de toute la France.

Annick

Partager cet article

Repost 0
Published by ACM RUNNING CLUB club de course à pied
commenter cet article

commentaires