Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 07:50
bravo Sylvie!!!
bravo Sylvie!!!
bravo Sylvie!!!

bravo Sylvie!!!

Ce WE s’est déroulée une course importante pour les clubs de course d’orientation : le Championnat de France des Clubs (équivalent des interclubs sur le plan national).
Cette année la course se déroule dans le Vaucluse, près de Carpentras. Mon club (le NORD : Nature Orientation Randonnée Détente) présente 4 équipes : 1 en nationale 1, 2 en nationale 4 et une équipe pour le trophée Thierry Gueorgiou (le grand champion Français : 13 fois champions du monde !).

 

Je fais partie de l’équipe de nationale 2 et je suis le deuxième relayeur.

7h10 : le départ de toutes les équipes avec leur premier coureur est lancé. Nous sommes sur un hippodrome avec des tribunes pour suivre la course.

Je pars m’échauffer aussitôt car je sais qu’il va être rapide (temps de référence de son circuit 40’). Je suis très tendue à ce moment car je n’ai pas le droit à l’erreur.

Après échauffement le pression retombe et fais place à la concentration. Je rentre la première dans la zone de passage de relais. Quelques minutes plus tard mon coéquipier passe en seconde position à la balise spectacle, à quelques seconde du premier. Plus que quelques minutes et c’est mon tour.

Je le vois au bout du couloir d’arrivée et m’avance pour prendre mon relais (il doit me laisser sa carte, ce qu’il oublie de faire : je dois lui crier « la carte » puis je pars en courant « jeter » sa carte et prendre la mienne.

J’ai un circuit court 2.7kms. Je reste très concentrée et court vers ma première balise : je vais un peu trop loin, influencée par une balise très visible sur une butte alors que la mienne est dans un trou . Je comprend aussitôt mon erreur. Ce n’est rien, quelques secondes de perdues. Vers la seconde balise j’ai un doute sur un sentier : il est très sinueux alors que sur la carte il est droit ! Arrêt de quelques secondes. J’ai confiance donc je rentre quand même dans la forêt et trouve mon ruisseau. J’arrive sur une première balise, mais ce n’est pas encore la mienne, je le sais. Je continue et arrive droit sur ma balise. Maintenant je suis bien « rentrée » dans la carte et je peux accélérer. J’enchaine les balises sans difficulté.

J’arrive enfin à la balise spectacle : il s’agit d’une balise visible par tous, suivie d’un « couloir » que l’on doit suivre pour rejoindre une autre zone de course. Elle permet au relayeur suivant de se préparer et de savoir à peu près le temps qu’il lui reste avant son départ. Pour ce relais, la 2eme boucle était de 5 à 7 min selon le circuits, et bien entendu il s’agit du temps de référence des meilleurs nationaux.

Qu’il est long ce couloir (environ la moitié d’une ligne droite d’hippodrome !). J’entends des cris et des encouragements mais je reste très concentrée pour la 2eme partie. Je sais qu’après le balisage je doit continuer et suivre un sentier.

Je profite de cette longue course pour préparer les dernières balises. J’enchaîne sans soucis les 5 dernières balises et fonce dans le couloir d’arriver pour passer le relais au 3eme coureur.

 

Je suis contente de ma course et encore plus lorsque je connais mon temps 23’11’’ pour un circuit dont le temps de référence est 20’ et lorsque l’entraineur m’apprend que j’ai passé le relais en 4eme position. Super.

Les autres relais s’enchainent. Nous sommes 8 en tout. Nous pouvons suivre chaque coureur tout au long de la course grâce à 3 balises dotées de radios et des écrans télé qui nous donnent les classements en direct. Au dernier relais nous sommes 10eme, tant qu’il n’est pas arrivé rien n’est gagné mais on espère tous. Il termine en remontant une place et c’est 9eme de N2 que nous terminons. Seules 8 équipes montent en N1 mais les clubs ne pouvant pas avoir 2 équipes en N1, nous sommes la 4eme équipe à monter ! ! !

 

Les autres équipes se sont très bien débrouillées elles aussi. Une équipe de nationale 4 termine également 9eme et monte en national 3. L’autre se classe également très bien mais ne peu pas monter. Le relais du trophée termine également très bien car ils ont fini avant le départ en masse : c’était leur objectif (départ en masse : vers midi , tous les relayeurs qui ne sont pas partis partent tous ensemble pour éviter que la course dure toute l’après midi).

 

Le samedi nous avions une course : les championnats de France Moyenne distance. Mais cette course n’avait d’importance que pour se familiariser avec la forêt locale.

 

Les 18 et 19 juin, 2 courses ont lieu à Juzet d’Isault et Le Mourtis. Il n’est pas obligatoire de courir sur les 2 pour participer alors si vous voulez découvrir la CO c’est l’occasion. Je serais à l’organisation ; venez nombreux. Je ferais passer les invitations prochainement.

Sylvie

Attention le 19 juin il y a une compétition importante pour le club ACM la montée de la crémaillère à Luchon (label FFA)!!!

Annick

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ACM RUNNING CLUB club de course à pied
commenter cet article

commentaires